Première visite

Print Friendly and PDF

La vie suspendue

Deux marches en contrebas. Une petite entrée. Tout est silencieux. À droite, une porte s’ouvre sur l’appartement de Fance. Derrière la vitre turquoise de la salle de bains, le bouquet de fleurs séchées a disparu… À gauche de l’entrée, en contrebas, l’atelier repose dans une demi-pénombre.

J’entre. Je me décharge de mon sac photo et je me pose. J’écoute le silence. Dans le silence s’insinue la voix de Fance, la musique de son accent américain, l’énergie de ses enthousiasmes et de ses convictions. Mais Fance n’est plus là et j’ai la mission de photographier, pour garder trace… Mais de quoi au juste ? D’un lieu ? D’une présence avant qu’elle ne s’efface ? Je me lève et je parcours l’atelier. Autour de moi des poteries. Certaines me sont familières, d’autres inconnues. Sur le bureau de Fance, des petits objets, berceaux de souvenirs qui lui sont propres, des cartes de visite ou des postits sur lesquels je reconnais son écriture. Sous la verrière, la cabine d’émaillage est vide et il n’y a rien en devenir sur la grande tablette de marbre. Plus loin, me frappent la courbe parfaite des blancs biscuits silencieux, en attente, orphelins… Les portes des armoires s’ouvrent sur des moules, sur des quilles ou sur des pots de pigments colorés. Les fours attendent des promesses de cuisson alors que, tout au fond de l’atelier, vases ou bols au décor ébauché sommeillent sous des linceuls de plastique transparent. Vie suspendue. Lieu obscur, à moitié enfoui dans la terre. C’est dans ces profondeurs que sont nées les œuvres de Fance. De chacune émane une présence dense ou légère, fière ou tendre. Nul doute, je ne suis pas seule. Je suis entourée de présences. Et parmi ces présences, les plus émouvantes, sans doute, sont les inaccomplies : fragiles et pures, dans un entre-deux incertain, en attente…

Dans ce temps suspendu, il m’a semblé percevoir comme un germe d’éternité.

Valérie Winckler

Photos prises à cette occasion

Visitez l’atelier

Une photo de l’atelier
Vous êtes ici : Accueil > L’atelier > Première visite